Tire-lbouchon Vins,Vins Rouge Vin rouge et maux de tête : tout comprendre pour prévenir et soulager les douleurs !

Vin rouge et maux de tête : tout comprendre pour prévenir et soulager les douleurs !

0 Comments 5:10 pm

Vin rouge et maux de tête

Vin rouge et maux de tête

Les maux de tête liés au vin rouge sont fréquents et peuvent être causés par une surconsommation d’alcool ou par des composants du vin lui-même. Il existe des moyens pour prévenir et traiter ces maux de tête, notamment en limitant la consommation de vin et en recherchant un traitement médical approprié.

Sulfites dans le vin rouge

Les maux de tête liés au vin rouge ne sont pas causés par les sulfites. Ces additifs, utilisés comme agents de conservation, sont présents en très faibles quantités dans le vin rouge (50 à 350 parties par million) et en quantités encore moins élevées dans le vin blanc (250 à 450 parties par million). En comparaison, les fruits secs contiennent de 1 000 à 3 000 parties par million. Les sulfites sont aussi présents dans des aliments courants tels que les bonbons, les confitures, les sodas en boîte, les viandes emballées, les soupes en boîte et les jus congelés. Bien qu’ils puissent provoquer des symptômes allergiques ou asthmatiques chez certaines personnes, ce ne sont pas les sulfites qui sont responsables des maux de tête induits par le vin rouge.

La cause des maux de tête dus au vin rouge :

Les maux de tête induits par le vin rouge sont généralement dus à la présence d’histamines et de tyramine. Ces deux composés dilatent ou contractent les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une hausse de la pression sanguine et une inflammation, provoquant ainsi des maux de tête.

Les histamines dans le vin :

Le vin rouge contient des niveaux d’histamine jusqu’à 200 % plus élevés que le vin blanc, ce qui explique pourquoi les maux de tête liés à cette boisson sont fréquents. La quantité de tryramine varie également en fonction du cépage et de la région, avec des niveaux relativement bas dans le Sauvignon Blanc et le Chardonnay et plus élevés dans le Riesling. Des cépages bordelais comme le Cabernet Sauvignon, le Merlot et le Cabernet Franc sont faibles en tyramine. Les histamines sont les plus responsables des maux de tête et pour les soulager ou les prévenir, buvez un verre d’eau (20cl) par verre de vin et prenez des anti-histaminiques sans somnolence avant de boire du vin. D’autres aides telles que l’aspirine, l’ibuprofène ou la vitamine B6 peuvent également être trouvées dans votre armoire à pharmacie.

3 astuces pour remédier à un mal de tête lié au vin

Soigner la gueule de bois du vin consisterait à diminuer la consommation de vin rouge, à augmenter l’hydratation et à réduire le stress.

Vous avez déjà la migraine du vin ?

Pour éviter le mal de tête lié au vin, il est recommandé de bien s’hydrater avant et pendant la consommation, de limiter sa consommation et de prendre des pauses régulières. De plus, il est conseillé de ne pas mélanger différentes boissons alcoolisées et d’alterner avec des boissons sans alcool. Enfin, il est important de manger des aliments riches en protéines et en glucides avant et après avoir consommé du vin.

Les maux de tête liés au vin sont nuls

vin-rouge-et-maux-de-tete-comment-prevenir-et-soulager-la-douleur

Le mal de tête associé à la consommation de vin rouge peut être évité si on adopte une bonne pratique de consommation. Pour cela, il est important de connaître les erreurs de débutant à éviter.

3 astuces pour remédier à un mal de tête lié au vin

Les mélanges de vins les plus connus sont le Bordeaux, le Rhône, le Champagne, l’Espagne et le Burgundy.

1 Boire un verre d’eau avec chaque verre de vin.

Il est recommandé de boire un verre d’eau avant chaque verre de vin pour éviter la déshydratation.

2 Prenez de l’aspirine avant de boire

Pour soulager une migraine, il est recommandé de consulter un médecin avant tout. Il existe cependant des anticoagulants en vente libre tels que l’aspirine, l’ibuprofène ou l’acétaminophène qui peuvent aider. De plus, ces médicaments sont un bon moyen de s’hydrater.

LIRE AUSSI  Introduction aux Vins Orange

3 Ne mangez pas de sucreries avec du vin.

Le vin donne mal à la tête car la combinaison de l’alcool et du sucre exacerbe le risque de maux de tête. Lorsque le vin est consommé avec un dessert, comme un gâteau, ce risque est encore plus élevé. Il est donc recommandé d’éviter de consommer le vin avec des desserts si on est sensible à cette boisson.

Quelles sont les causes d’un mal de tête dû au vin ?

Le vin de mauvaise qualité peut provoquer des maux de tête. Des additifs, un taux d’alcool élevé ou un excès de sucre résiduel peuvent être à l’origine de cette réaction. Les vins «nature» en cubi sont particulièrement suspects et peuvent être à l’origine de maux de tête.

MYTHE : Les sulfites dans le vin provoquent des maux de tête

Les sulfites sont présents à la fois de manière naturelle et ajoutés artificiellement dans les vins. Les vins rouges contiennent en moyenne entre 50 et 350 ppm et les vins blancs entre 250 et 450 ppm. Les fruits secs peuvent en contenir 1000 à 3000 ppm. En raison des inquiétudes pour la santé des personnes sensibles, les vins avec plus de 20 ppm doivent porter la mention “contient des sulfites” sur leur étiquette.

FAIT : Les histamines provoquent des inflammations

Les aliments fermentés ou vieillis comme le tofu, le tempeh, le champagne, le vin rouge, le ketchup et les viandes vieillies contiennent des taux élevés d’histamines, qui peuvent être à l’origine des maux de tête (1). Pour prévenir ces effets inflammatoires et les réveils nocturnes, il est conseillé de prendre un anti-histaminique avant de consommer des produits à base de vin rouge. De plus, on peut recourir à un ancien remède chinois qui préconise le thé noir ou oolong pour réduire le gonflement.

THÉORIE : Sensibilité aux tanins

Le tanin est présent dans le vin rouge et donne à ce dernier son amertume, sa couleur et la sensation de sécheresse dans la bouche. Il est en partie responsable du fait que les vins rouges se bonifient avec le temps. Une consommation excessive de vins rouges peut être à l’origine des maux de tête dont souffrent certaines personnes, cela s’explique par le fait qu’ils contiennent plus de tanin que les vins blancs. Ce composé se trouve dans le jus des raisins, dans leurs peaux, leurs pépins et leurs tiges ; il est également possible de l’ajouter sous forme de produits raffinés faits à partir de châtaignier, de groseille à maquereau indienne, etc. Cependant, le chocolat, le thé et le soja sont également très riches en tanin, il est donc peu probable que ce composé soit la cause des maux de tête.

THÉORIE : Augmentation des niveaux de tyramine

La tyramine, un type d’amine, est une cause majeure de maux de tête chez les personnes souffrant de migraines. Sa présence est commune dans divers aliments tels que le fromage affiné, le jambon, le yaourt, la sauce de soja, les haricots, la pâte de crevettes, la noix de coco, la levure, les bananes, les framboises, les cacahuètes, l’ananas, l’avocat et l’aubergine. Une exposition constante à la tyramine a tendance à réduire ses effets négatifs. Par conséquent, une consommation régulière de vin peut être bénéfique pour soulager les maux de tête liés. Toutefois, il faut également boire suffisamment d’eau pour éviter d’accuser trop rapidement le vin.

NOTE : Réactions allergiques à l’alcool ou aux levures

Les personnes présentant une sensibilité aux alcool et aux levures doivent être prudentes lorsqu’ils consomment du vin, étant donné qu’il contient les deux. Évitez d’accompagner votre vin avec des fromages à pâte dure et du pain. Si vous souhaitez diminuer la consommation de levure, faites des tests et ne blâmez pas le vin si vous n’avez pas bu suffisamment d’eau.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *