Laguiole histoire

0 Comments

Laguiole histoire

Laguiole histoire – En ce qui concerne l’origine, on est déjà sur que l’on a toujours eu besoin de couteaux. Avant, on avait des couteaux qui n’étaient pas du tout Fermant. Il faut attendre le début du XIXᵉ siècle pour que s’installent les premiers couteliers à Laguiole. D’abord un coutelier nommé Moulin. Ensuite, un jeune coutelier qui s’appelait Calmels.

Laguiole histoire
Coffret sommelier laguiole en bois d’Olivier

Mais à l’époque, on faisait des couteaux paysans puisque la clientèle, c’était une clientèle extrêmement rurale, de couteaux était donc très simple. Il faut attendre les années 1850 pour que l’on ait à la fois un développement du pouvoir d’achat des populations rurales et qu’on puisse justifier donc économiquement l’arrivée d’autres couteliers, dans les années entre 1850 et 1870. On a eu cinq ateliers. Cet atelier va arriver dans les années 1000 890 à 35 % 35 personnes travaillant dans la coutellerie mais ayant toujours un savoir faire artisanal. Les couteaux fait à la main et forgée les ressources locales comme la corne était utilisé et les couteliers, quand est arrivé le train dans les années 1878, se sont dit, Comme les Aveyronnais étaient des gens assez entreprenants, ils ce sont dit, pourquoi on n’irai pas faire des concours ?

Il y a des concours de coutellerie dans les principales foires des concourent homologué par le biais de l’administration française et bien allons faire ces concours.

A lire aussi : Qui a inventé le tir bouchon ? Découvrez l’histoire du tire-bouchons.

Donc ils ont pris leur valise, ils sont allés dans les concours et le couteau laguiole a commencé à avoir des médailles, et comme à Paris, la clientèle était particulièrement captive dont certains était déjà originaire de l’Aveyron, il y avait une très grosse émigration, ces gens là ont fait la publicité du Laguiole, les et progressivement les Couteliers ont bénéficié d’un écho puisque les auvergnats sont devenus des propriétaires de plus beaux établissements qui accueillaient les artistes et journalistes. Et donc, il y a toute une aura, à partir des années 1900, qui s’est développée autour du couteau Laguiole.


Arrivé du couteau Laguiole a Thiers


Or, problème à Laguiole, on continue à faire des couteaux artisanaux. Ils était donc incapable d’assurer une augmentation de la production.

ils se sont tournés vers une ingénieuse solutions, aller voir les couteliers de Thiers, et leur demander en choisissant des bons artisans, de leur demander de faire des couteaux Laguiole.

Laguiole continuer bien sur à fabriquer des couteaux, mais grace a la coutellerie de Thiers la production peut enfin grandir.

Et donc c’est ce qui a fait que l’histoire d’u couteau Laguiole est passée d’un couteau paysan à un couteau fait sur deux territoires dans une parfaite entente. Jusqua l’année 1950 il existe une excellente entente entre ses différents confrères.

A lire également : Sommelier histoire, son métier et son tire-bouchon.

C’est surtout dans la sous traitance, jusque dans les années 1880, que l’essor du laguiole à Thiers et prédominant les couteliers et ensuite ce sont dit mais pourquoi ne pas faire des couteaux de nos propre marque ?


La démocratisation du couteau Laguiole

Ayant une demande en dehors de la région de Laguiole, Les artisans de Thiers commencent a crée leur propres marques. Et c’est à partir des années 1880 1890 qu’on commence à voir des marques Thiernoise, qui commencent a être connues dans le couteau. Monsieur Jarrige et autre.

Et voilà donc comment sont apparus deux systèmes de commercialisation commercialisation aux noms de couteliers Laguiolais, et des marques qui commençaient à avoir leur réputation avec leur qualité Thiernoise, sans que les gens voient une différence au niveau de la qualité. Dans les années 1950, progressivement, la coutellerie Laguiolaise est passée de trois artisans à un artisan. Il n’est plus resté qu’un seul artisan, Pierre Calvin, qui continue à faire de beaux couteaux et faisait appel à ses amis Thiernois, pour complémenter sa gamme.

La coutellerie à Thiers était segmenté, chaque artisan ne faisait qu’une partie du travail, alors qu’à Laguiole on faisait tout le travail sur un couteau. Un artisan était capable de faire la forge, la trempe, le montage, alors qu’un tiers, on divisait ses rangs. Il y en a un qui forgés des lames, un autre qui forgeait les ressorts, un troisième qui assurait le montage, ect .

Et à force de ne faire qu’une seule opération, on finissait par avoir une meilleure organisation du travail et du rendement et pouvoir arriver à des prix de production qui étaient inférieurs. C’est ce qui garantissait au coutelier, par exemples d’avoir toujours la même marge.

Laguiole histoire


TIRE-LBOUCHON !

Boutique de tire-bouchon

Expert Francais n°1 en tire bouchon

boutique Tire-bouchons

DÉCOUVREZ LES DIFFÉRENTS TIRE-BOUCHONS ET PORTES BOUTEILLES

TIRE BOUCHONS ELECTRIQUES

tire-bouchon électrique professionnel
TIRE BOUCHON ELECTRIQUE PROFESSIONNEL
Tire bouchon électrique usb PROFESSIONNEL

COFFRETS TIRE-BOUCHON

coffret couteau sommelier
Coffret Tire bouchon en acajou
COFFRET TIRE-BOUCHON VINTAGE

ACCESSOIRES VINS

Aérateur de vin électronique
BOUCHON AÉRATEUR DE VIN CERF
Bouchon a champagne Xiaomi Circle Joy
PLATEAU A VINS EXTERIEUR PORTABLE

PORTE-BOUTEILLE

porte bouteille design en bois (5)
casier a vin design
porte bouteille design homme fort

COUTEAUX SOMMELIERS
Tire-bouchon à levier professionnel
tire bouchon de serveur
tire bouchon de serveur

Acheter un tire-bouchon Affirmé votre nature avec LA BOUTIQUE TIRE BOUCHON N°1 spécialisé

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *